Sélectionner une page

Le domaine de l’acoustique est très complexe. Cependant, pour un confort acoustique appréciable, il est indispensable de réduire les nuisances sonores et les bruits dans un lieu donné. Dans l’événementiel, les organisateurs doivent respecter un certain seuil de bruit pour éviter de déranger le voisinage d’une part, et de protéger la santé des occupants de l’autre. Un niveau de bruit trop élevé pourrait en effet avoir des effets nocifs sur la santé des personnes présentes à l’événement. C’est pourquoi il faut faire appel à un ingénieur acousticien pour repenser l’isolation acoustique.

Corriger l’acoustique des salles de spectacle

Ces salles sont destinées à recevoir du public. De ce fait, elles sont soumises à une réglementation acoustique stricte en termes de niveau sonore. Le principe est le même que pour un studio d’enregistrement. Pour éviter que les sons ne se propagent à l’extérieur et ne se transforment en une source d’angoisse et de gêne pour l’entourage, il faut mener un projet d’insonorisation.

L’acousticien sera alors chargé de faire des études acoustiques pour déterminer les meilleures solutions qui assureront le contrôle du bruit dans l’environnement. Cela peut consister en la pose de parois, de panneaux acoustiques ou bien l’entreprise de travaux d’isolation phonique plus importants. L’objectif est de réduire la propagation du bruit pour que le confort sonore soit appréciable.

Une correction acoustique efficace pour les salles de fête

Durant une réception, les gens veulent s’amuser et profiter de l’ambiance sonore. Or, si l’acoustique architecturale est mauvaise, les problèmes de bruit vont s’amplifier avec l’installation d’une sonorisation. En effet, si le confort sonore laisse à désirer en temps normal, l’environnement deviendra rapidement invivable lorsque la salle sera pleine.

Il est donc important de prendre des mesures acoustiques pour réduire le temps de réverbération des bruits dans la salle. Il faut savoir que les niveaux sonores d’un lieu musical ne doivent pas dépasser les 120 dB. D’ailleurs, si la salle en question se trouve au sein ou à proximité d’un bâtiment d’habitation, il est indispensable de réaliser une étude d’impact acoustique, suivi d’un isolement acoustique.

En-dehors de la musique elle-même, il faut limiter le brouhaha et l’écho liés à une mauvaise isolation des murs, des plafonds et des sols. Dans ce cas, l’acousticien devra réaliser un diagnostic acoustique pour déterminer les sources de bruit et de nuisance, puis réunir les équipements techniques utiles au projet de traitement acoustique.

Installation de l’éclairage acoustique

Outre les panneaux acoustiques, il est possible d’améliorer les performances acoustiques grâce à l’éclairage. En effet, il existe par exemple des lampes diades qui possèdent une bonne absorption acoustique et qui sont parfaites pour réduire la résonance sonore. Elles agissent de la même façon que les parois et les panneaux absorbants, c’est-à-dire qu’elles emprisonnent les ondes sonores.

Or, pour que ces solutions soient efficaces, l’expert doit déterminer leur emplacement idéal. Toute personne qui n’est pas diplômée en ingénierie acoustique ne peut donc pas s’en charger seule. Pour bénéficier d’un confort optimal avant le début du spectacle ou de l’événement, il est conseillé de se rendre dans un bureau d’étude pour bénéficier d’une expertise en vue d’améliorer la qualité acoustique des salles.

Conseils pour bien choisir un acousticien

Pour que la lutte contre le bruit soit efficace, il faut faire appel au meilleur acousticien. Les bureaux d’étude sont très nombreux dans une grande ville, mais pour trouver le bon, il faut considérer quelques critères. Ainsi, le premier conseil est de ne surtout pas faire confiance à un acousticien qui vous propose un devis détaillé sans même avoir mis les pieds dans le bâtiment pour faire une étude acoustique. En effet, c’est à la suite de celle-ci qu’il sera possible de déterminer les solutions possibles.

Par ailleurs, le coût de la prestation peut être indicatif. Pour un diagnostic, comptez entre 150 et 1000 euros. Cela dépendra de l’étendue des travaux. L’acousticien peut uniquement être sollicité pour déterminer la source d’une pollution sonore, mais peut également fournir une prestation complète en proposant des solutions détaillées et en conduisant la maîtrise d’ouvrage. Il est préférable de choisir cette seconde option car cela vous reviendra beaucoup moins cher. Si le bureau d’étude est chargé de l’ensemble du projet de réhabilitation, vous bénéficierez sans doute d’une réduction (frais de diagnostic offerts par exemple).

Enfin, la réputation du bureau d’étude est un point important. Les expériences améliorent le savoir-faire. Quant aux avis des clients, ils garantissent un travail de qualité. Faites uniquement confiance à un acousticien sérieux, qui vous ait été recommandé. Surtout évitez les prestataires qui optent pour le démarchage téléphonique pour se faire connaître. C’est une technique d’arnaque classique.